Votre mairie
Accueil

Stéphane Jeanne, Maire de Oinville sur Montcient

Le mot du maire


« Et si bientôt à Oinville la nuit…

il faisait nuit !! »

Pour des milliers de communes en France, cette boutade est une réalité et pour d’autres, encore plus nombreuses, c’est une expérience en cours. Réduire l’éclairage de quelques heures chaque nuit est, depuis le « Grenelle de l’environnement », inscrit dans la loi pour les commerces et édifices publics et bientôt, sans doute, pour l’éclairage public.

Ne nous y trompons pas, à l’heure où il n’est question que d’économies - qui s’en plaindrait - les dépenses d’énergie de même que les sources de pollutions lumineuses sont au centre des préoccupations.

Vous trouverez dans les pages qui suivent des éléments de réflexion à ce sujet, car de nombreuses questions se posent, à commencer par celles de la sécurité des personnes et des biens.

Nous ouvrons le débat, toutes les propositions et les avis seront les bienvenus pendant une période de 3 mois à compter du 1er octobre date de mise en oeuvre prévue. Ceux qui ont les moyens et la curiosité de cliquer sur « extinction de l’éclairage public » sur leur ordinateur, verront que le débat et les enjeux sont nationaux et même plus… sans affinité !

La commission sénatoriale (voir le site « Sénat pour tous ») qui se penche sur l’article 66 de la loi « Prévention de la pollution lumineuse » reconnaît, à l’issue de plusieurs expérimentations, qu’il n’y a aucune corrélation avérée entre extinction de l’éclairage public et criminalité ou accidentologie.

Est-ce à dire que l’obscurité est une gêne pour les voleurs... ce serait une bonne chose car depuis quelques semaines Oinville connaît une recrudescence de vols et de dégradations de voitures. Vous pensez, une petite commune si tranquille et si bien…éclairée !

La gendarmerie de Limay multiplie les rondes et les contrôles mais a besoin d’indices. Elle fait appel aux habitants – 01 30 92 41 55 - pour lui signaler tout élément susceptible de l’aider : présences insolites, véhicules nouveaux, comportements intrigants, signes inusités…

En ce mois de rentrée, où nous aurons à faire face à de nouveaux défis, rythmes scolaires, déploiement de la communauté d’agglomération et à nos rendez-vous annuels : journée du ru le 27 septembre, reprise des activités associatives…Je souhaite à toutes et à tous un bon courage.

Votre Maire

Stéphane Jeanne